La célèbre firme de Mountain View a annoncé il y a peu la sortie de Google Analytics 360, une suite d’outils marketing au service de l’analyse des données. Cette nouvelle monture s’adresse davantage aux gros annonceurs et vient concurrencer notamment le Marketing Cloud d’Adobe. Elle se compose de 6 outils différents.

ga-suite

Google Audience Center 360

C’est une DMP (Data Management Platform) qui devrait parfaitement s’intégrer à DoubleClick et Adwords, mais aussi supporter des données tierces. Elle permettra de mieux identifier les clients et d’atteindre des audiences sensibles aux produits et aux services des entreprises.

Google Optimize 360

Fini l’A/B testing à paramétrer habillement (certains diront difficilement) sur Google Analytics ! Kameleoon et AB Tasty n’ont qu’à bien se tenir !

Google Data Studio 360

A l’heure de la Big Data, représenter l’information efficacement aux décideurs est essentiel. Google Data Studio est un outil de data visualisation qui se veut simple et collaboratif.

Google Attribution 360 

Anciennement connu sous le nom d’Adometry. C’est un outil d’attribution avancé, qui facilite la mesure des performances des campagnes digitales.

Google Tag Manager 360

Une nouvelle version, plus élaborée, du fameux Google Tag Manager. L’outil simplifie la gestion des différents marqueurs sur les sites web et les applications mobiles.

Google Analytics 360

Le cœur de la web analyse selon Google. Cette version remplace Google Analytics Premium. Le détail des nouvelles fonctionnalités sera à découvrir dans les prochains mois.

En bref, Google marque sa volonté d’exploiter pleinement les synergies entre ses différents outils. Google Analytics 360 sera très vraisemblablement payant. On ne dispose pas encore des tarifs, mais on peut imaginer qu’ils seront alignés sur ceux des concurrents. La vie des utilisateurs de la version classique de Google Analytics ne changera pas brutalement. L’écart entre les fonctionnalités de la version gratuite et payante devrait s’accroitre. On peut, d’ores et déjà, s’interroger sur l’opportunité qu’auraient les PME à souscrire à l’offre 360.

Au final, Google ne fait que répondre à un changement de paradigme de l’analyse marketing. Google Analytics a été développé, il y a une dizaine d’années, pour mesurer un web statique. Aux antipodes du web dynamique et de la multiplicité des supports digitaux.