Facebook a longtemps été la plateforme de prédilection pour les campagnes virales. Pourquoi ? Tout simplement parce que les contenus qui y sont diffusés ont potentiellement le plus fort rayonnement ! Diffusés auprès d’une communauté de fans, une marque peut également envisager d’atteindre les amis de ces fans. Sachant que, en moyenne, une marque a 40 000 fans et que chaque utilisateur a, en moyenne, 130 amis, l’éventuel impact d’un message diffusé sur cette plateforme est indubitable.

Néanmoins, tout cela n’est que théorie. Dans la pratique, tous les messages d’une marque n’apparaissent pas sur le fil d’actualités de ses fans et encore moins sur celui de leurs amis ! En moyenne, seul 16% du contenu publié par une page est affiché sur le fil de ses fans. Par défaut, aucun de ces contenus n’est publié sur le fil des amis des fans ! Le rayonnement des contenus est ainsi bien moindre que ne le croient beaucoup de marques.

Comment optimiser alors la visibilité sur Facebook ? Un seul mot : engagement. En effet, une marque avec 100.000 fans peut, en réalité, publier des contenus que personne ne voit ! Il faut penser ces contenus pour les rendre interactifs. Pourquoi ? Parce que cette interaction est le principal facteur dans l’algorithme qui conditionne la diffusion des publications des marques.

Cet algorithme s’appelle Edge Rank.

edgerank Facebook

L’affinité est le critère que l’on peut optimiser en proposant des contenus engageants. En effet, si les fans interagissent avec le contenu proposé, non seulement les publications de la marque seront plus souvent affichées sur leur mur mais, surtout, les amis de ces fans verront l’interaction avec la marque et la viralité et l’influence entre pairs sera ainsi déclenchée.

Morale de l’histoire, bien connue par les community managers qui mesurent la visibilité et l’interaction avec les contenus publiés :

1)      Avoir 10.000 ou 100.000 fans n’est absolument pas synonyme de visibilité. Une page avec 10.000 fans, si elle propose des contenus plus interactifs, à plus forte valeur, engageants, peut avoir beaucoup plus de visibilité qu’une marque avec plus de fans, mais peu engageante.

2)      Penser plan éditorial et stratégie d’engagement est prioritaire. En effet, se donner les moyens d’engager d’abord et acquérir des fans progressivement ensuite, serait la bonne pratique à préconiser pour obtenir les meilleurs résultats sur Facebook.

Quelques petites astuces pour augmenter le taux d’interaction avec les contenus publiés :

interaction facebook

interaction facebook2