En tant que CR, « C’est trop long ! » doit être la phrase que j’entends le plus de la part de mon DA.  S’il est plutôt facile de s’en sortir à grand renfort de proverbes du type «  Ce n’est pas la taille qui compte », force est de constater qu’il n’a peut être pas tort.

Et oui, c’est confirmé*, sur internet nous n’allons pas au bout de nos articles ! Adieu pages éditoriales interminables sur les valeurs et les missions de la marque : personne ne vous aime ! Seule lueur d’espoir pour les CR prolixes, les internautes se montrent cléments si la largeur du paragraphe est comprise entre 40 et 55 caractères par ligne ! Bref, écrivez tant que vous voulez : le nombre de mots ne compte pas,  mais n’oubliez pas d’entourlouper le lecteur (ce flemmard !) en faisant en sorte que votre texte lui semble le plus court et le plus simple possible.

Parce qu’aujourd’hui le court a la côte ! En tête : Twitter, qui cantonne ses 200 millions d’utilisateurs à 140 caractères par post. Et c’est encore trop, car le tweet parfait (entendez le tweet qu’on retweet) tourne plutôt autour des 100 caractères. Quant à Facebook, il a été démontré** que les posts de marques inférieurs à 40 caractères recevaient 86% plus de likes et de commentaires ! 40 caractères c’est une phrase du type : « C’est la mère Michel qui a perdu son chat ». Pas plus ! Qu’arrive t-il au chat ? On ne le saura pas : l’histoire est trop longue !

Maintenant, la question que vous attendiez tous (si vous avez poussé votre lecture jusqu’ici) : combien de caractères pour un article de blog ? Ici, on considérera plutôt le temps que le lecteur est prêt à consacrer à sa lecture et son taux d’attention. Si de nombreux facteurs entrent en ligne de compte (les images, le sujet abordé…)  le résultat est de 7 mn soit environ 1 600 mots. Plutôt pas mal, par rapport aux chiffres précédents.

Alors qu’est-ce qu’on fait ? On écrit trois mots ou un roman ? On ne panique pas et on reste logique. Les réseaux sociaux couronnent le rapide et l’instantané. Forcément, tout doit y être lu, liké et partagé en une fraction de seconde. Pour le reste, laissez-vous aller ! Expliquez votre idée et dites ce qui doit être dit sans compter les mots. Gardez juste en tête que beaucoup d’articles partagés sur les réseaux sociaux n’ont même pas été lus*** alors soignez la seule chose qu’ils liront : votre titre….sans dépasser les 6 mots**** !

 

*https://blog.bufferapp.com/the-ideal-length-of-everything-online-according-to-science

**http://www.jeffbullas.com/2012/02/29/10-powerful-tips-to-increase-fan-engagement-on-facebook/

***http://www.blogdumoderateur.com/les-gens-ne-lisent-pas-les-articles-en-entier-sur-le-web/

**** Félicitations ! Si vous avez lu cet article jusqu’au bout, vous avez atteint les 434 mots.