Il y a 15 ans, Business lab inventait le concept de Netchandising. Cette vision consistait à revendiquer que l’e-commerce allait nous permettre, avec le temps, de définir de nouvelles règles de scénarisation des produits pour créer des univers marchands digitaux propices au déclenchement d’achats impulsifs. Plus concrètement, c’est l’alliance entre technologies, création et valeur d’usage que nous souhaitions mettre au service du commerce. 15 ans après, la question de la construction de la plus efficiente des expériences transactionnelles reste entière, avec, en plus des tablettes et smartphones, les magasins physiques !

Nous avons tenté, humblement, d’identifier quelques clefs de succès pour parvenir à exploiter au mieux le digital en magasin. Vos avis nous intéressent, alors n’hésitez pas !

L’intégration du social shopping au plus proche du produit pour accélérer le processus décisionnel
Les cintres connectés de C&A BrésilSouvenez-vous de C&A Brésil en 2012. C’était le premier distributeur à tenter le social en magasin. Les cintres avaient été équipés de compteurs de Facebook fans, qui, en temps réel, indiquaient le modèle le pus « liké » par la communauté. Une belle innovation, qui en dehors du buzz généré à l’époque, avait convaincu l’enseigne sur l’impact de la recommandation en fin de processus décisionnel.
Quelques années plus tard, c’est Sephora qui équipait son flagship newyorkais d’une cabine interactive connectée à sa plateforme communautaire de marque « Beauty Talk ». Le client essayait un rouge à lèvres puis se positionnait devant un miroir connecté pour demander l’avis à la communauté avant d’acheter. Depuis, quelques belles autres idées ont été testées. Sportsgirl et ses cabines d’essayage connectées à Facebook pour demander l’avis de vos amis en live, ou encore, Pull & Bear qui vous permet en magasin de composer votre look sur écran tactile avant de le partager avec vos amis…Bref, les exemples ne manquent pas et illustrent tous la volonté des retailers d’adosser au plus près du produit les avis clients (en même temps, c’est normal, c’est le facteur qui influence à 80% l’acte d’achat pour les consommateurs connectés sur le lieu de vente).

La personnalisation du parcours clients
Discounter mais haut de gamme en expérience client ! Emart, retailer de la péninsule sud coréenne, a équipé ses caddies d’un porte smartphone.
emartEt emart a équipé les Smartphones de ses clients d’une…. application d’aide à l’achat en magasin. Au fil de votre shopping, vous recevez des alertes sur les promotions en cours, les animations magasins et autres réjouissances. Approchez un produit de votre mobile et découvrez de belles offres complémentaires!
Tesco a emboité le pas d’emart, avec Tesco Discover, Ze tag qui connecte l’ensemble des initiatives de communication du distributeur anglais. Home Depot, GSB américaine se lance également dans l’enrichissement concret de l’expérience shopper magasin avec guidage vocal et visuel au sein des rayons.
Mais pensez à l’enrichissement de ces nouveaux services avec une couche de « big data » (donc la capacité pour le retailer de vous proposer un parcours magasin personnalisé en fonction de vos comportements d’achat online), et là, nous aurons certainement de beaux résultats à analyser…

Je ne peux pas résister à l’envie de vous parler d’Hointer. Hointer marque de prêt à porter ultra tendance (Californie oblige) et ultra geek. Tout ce que l’on aime! Donc une bande de jeunes, avec à leur tête l’ancienne head of Supply Chain and Fulfillment Technologies d’Amazon, qui veut révolutionner l’organisation des boutiques physiques. Et tout va passer par une application. Dans le magasin, un exemplaire unique de chaque modèle de vêtement est présenté. Vous pouvez scanner le tag pour choisir la taille, la couleur et demander un essayage. Rendez-vous cabine N°4. Vos 3 jeans et 4 pulls vous attendent. Convaincu, le checkout se fait directement sur votre mobile et vous quittez le magasin avec vos articles. Quelle belle évolution de la fonction des vendeurs, qui disposent alors de plus de temps pour apporter du vrai conseil personnalisé versus de la recherche d’articles en fond de magasin.

hointer et le retail connecté

Nous assistons depuis 12 mois à la redéfinition de l’expérience transactionnelle. Les technologies se mettent au service de l’innovation marchande, et nous recherchons tous la meilleure manière de créer une expérience magasin plus rapide, plus pratique, plus personnelle; nous commençons à être dans les clous des nouvelles exigences du consommateur du digital age. Bienvenue dans l’ère du Netchandising ;o)